.

Grève du périscolaire Information aux parents

Mesdames, messieurs les parents d’élèves,

Nous comprenons les difficultés que vous rencontrez face aux grèves de ces dernières semaines. En effet, l’ampleur exceptionnelle du mouvement face à la réforme des retraites n’a pas permis à la ville d’assurer les services périscolaires (animation du matin, du soir et restauration) de certains sites à plusieurs reprises. Nous sommes conscients de la gêne occasionnée dans votre organisation personnelle et professionnelle ainsi que du préjudice pour les enfants.

Depuis le début de ce mouvement la commune, en collaboration avec son prestataire, la Ligue de l’enseignement, met en œuvre tout ce qui est possible pour pouvoir maintenir les services périscolaires tout en garantissant la sécurité et le bien-être des enfants pris en charge, qui sont nos priorités.

Lors d’un appel à la grève, les animateurs peuvent légalement se déclarer grévistes le matin même. C’est la raison pour laquelle il nous est parfois impossible d’informer les parents du maintien ou non des services périscolaires dans un délai de 48 heures.

Quoiqu’il en soit la mairie réalise, en l’anticipant au maximum, un état des lieux de toutes les équipes d’animation périscolaire (6 équipes, dans les trois écoles élémentaires et les trois maternelles de la ville).

Nous avons ainsi choisi, à chaque fois que c’était possible, de permuter des animateurs d’un site à un autre. De la même manière nous cherchons systématiquement des remplaçants.

Cette organisation a permis, à plusieurs reprises, le maintien des services périscolaires dans la plupart des sites.

Nous souhaitons par ailleurs vous informer que depuis le début de ce mouvement de grève, la ville travaille, avec les services concernés, à la possibilité de créer une procédure de gestion de crise :

  • Possibilité, ou non, d’intégrer dans la convention « animation périscolaire » avec la Ligue de l’enseignement, la constitution d’une équipe de renfort d’animateurs qualifiés et expérimentés lors de situations de crise comme celle que nous connaissons actuellement,
  • Réfléchir à quel type d’accompagnants (intérim, bénévoles, parents, …) la ville pourrait faire appel tout en sachant qu’il s’agit d’une question délicate puisque la sécurité des enfants en en jeu.

Enfin, concernant les animations prévues pour les enfants et qui ont dû être annulées, celles-ci seront reprogrammées. Nous vous confirmons également que les services périscolaires annulés ne seront pas facturés aux familles.

Nous rencontrerons prochainement les représentants des parents d’élèves afin de réfléchir au projet de service de gestion de crise évoqué plus haut.

Restant très attentifs, nous vous présentons, mesdames, messieurs les parents d’élèves, nos sincères salutations.

La ville de Malzéville.

Auteur: Malzéville

Partager cet article :