S’exprimer, voter, partager, proposer, expérimenter ou s’engager, c’est toujours agir pour sa ville et pour ses habitants !

Malzéville prend ainsi le pari de placer les citoyens au cœur de la vie démocratique et de lui donner du pouvoir d’agir.  Comment ? En favorisant les initiatives de concertation et de participation citoyennes.

A vous de jouer !

1er budget participatif

Pourquoi un budget participatif ?

Pour impliquer davantage dans la vie locale les habitants et celles et ceux qui ont un moment de vie dans la commune :

  • En leur permettant d’être créateurs et porteurs de projets qui répondent aux attentes de la population
  • En co-construisant la décision publique : je, tu, il, nous proposons, votons, réalisons et évaluons

Le budget participatif : qu’est-ce que c’est ?

C’est un dispositif de démocratie locale qui permet aux habitants de proposer des projets d’intérêt général, destinés à améliorer leur cadre de vie et leur quotidien et à renforcer le lien social.

Il permet aussi à tout habitant de voter pour les projets qui lui semblent les plus intéressants pour la ville et les Malzévillois.

Qui peut déposer un projet ?

Tout citoyen ayant un moment de vie à Malzéville, adulte ou mineur scolarisé en école élémentaire et étapes supérieures, à titre individuel ou collectif.

Mais concrètement, y a combien d’argent ?

Le budget participatif dispose d’une enveloppe de 25 000 € qui sera répartie entre les projets.

Comment fait-on pour y participer ?

C’est simple, le budget participatif s’articule autour de cinq étapes principales :

  • D’abord les habitants proposent des projets
  • Puis les projets sont étudiés par les services de la ville :  faisabilités technique, financière, etc (Si besoin les projets sont affinés entre la ville et les porteurs de projets)
  • Ensuite, un comité des projets, composé d’habitants, de représentants associatifs et d’élus municipaux valide l’éligibilité et la faisabilité des projets
  • A la suite, les projets éligibles sont soumis au vote des habitants
  • Enfin, la collectivité concrétise les projets qui recueillent le plus de suffrages

Et il y a un calendrier pour tout ça ?

Oui ! Et le voici :

  • De mi-avril à mi-juin : je, tu, il, nous déposons nos projets
  • De mi-juin à fin août : analyse et validation des projets par le comité des projets
  • De mi-septembre à fin octobre : je, tu, il, nous votons pour les projets que nous préférons avant que le conseil municipal les adopte
  • A partir de novembre : réalisation des projets lauréats

Consultation sur le nom de la voie de
contournement de Malzéville

Votez : c’est vous qui choisissez le nom de la voie de contournement !

La municipalité s’y était engagée : elle le fait ! Après l’inauguration le 18 décembre dernier de la tant attendue voie de contournement, aux habitants et aux forces vives de la baptiser.

D’une longueur totale de 3 km, cette nouvelle voie a été pensée comme une porte d’entrée apaisée, végétalisée et accessible aux mobilités douces, de la métropole et de Malzéville.

Cette voie s’articule en deux sections :

  • La première qui va du rond-point de Pixerécourt à l’entrée de la ville, quelques mètres avant le carrefour Chanoine Boulanger
  • La seconde qui relie le carrefour Chanoine Boulanger au viaduc Louis Marin (entrée de la VEBE)

Ces deux sections sont aujourd’hui à la recherche d’un nom !

Les associations historiques en faveur de la réalisation de la voie de contournement ont proposé à la mairie de donner le nom d’Antoine de Saint Exupéry à la section Louis Marin (VEBE) – Chanoine Boulanger. Compte-tenu de leur engagement sans faille, mais aussi de l’écho entre ce nom et la proximité de l’aérodrome sur le plateau de Malzéville, la mairie a retenu cette proposition.

Dès lors, quel nom donner à la 2ème section, celle qui relie le carrefour Chanoine Boulanger au rond-point de Pixerécourt ?

A vous de choisir !

Parce que l’égalité entre les hommes et les femmes est un combat de tous les jours, parce qu’en France à peine 6% des espaces publics sont baptisés du nom d’une femme, la municipalité propose aux citoyens de faire leur choix parmi un panel de noms féminins.

Mais quelles femmes distinguer ? Des aviatrices bien sûr, puisque la voie de contournement est une ligne de partage entre la ville et le plateau, où s’envolent tous les jours des aéronefs ! En effet, le plateau de Malzéville accueille l’aérodrome de loisirs et de tourisme Nancy-Malzéville, où s’égayent de nombreux planeurs, ULM et modèles réduits d’avions.

La ville lance ainsi une consultation publique et propose aux citoyens de choisir parmi un florilège d’aviatrices célèbres, celle qui donnera son nom à la voie de contournement (section Chanoine Boulanger / rond-point de Pixerécourt).

La consultation citoyenne se déroule du 15 au 30 avril 2022, avant que les dénominations soient adoptées par le conseil municipal du 16 mai 2022.

  1. Votez pour votre aviatrice préférée !

Vous êtes invités à choisir parmi les noms suivants celui qui a votre faveur :

  • Adrienne Bolland, première femme à traverser la cordillère des Andes
  • Élisabeth Boselli, première femme pilote de chasse de l’Armée de l’air française
  • Elisa Deroche, dite aussi la baronne Raymonde de Laroche, première aviatrice brevetée
  • Amelia Earhart, dite aussi Lady Lindy, première femme à avoir traversé l’Atlantique en solitaire
  • Amy Johnson, première femme à avoir rallié l’Australie depuis l’Angleterre
  • Marie Marvingt, dite aussi la fiancée du danger, aviatrice, sportive, infirmière, soldate

Author: Malzéville

Share This Post On